L’important c’est qu’il y ait une rencontre

 entre le monde extérieur et le monde intérieur.


Ma méthode de travail en peinture consiste à faire surgir de la “matière” des personnages et des animaux imaginaires.  Vous avez sûrement vu dans les nuages des formes qui ressemblaient à des visages humains, des animaux ou encore des paysages.  Le même phénomène peut se produire quand  on peint.  En utilisant des matériaux qui créent de plus en plus de texture, je devine ces visages ou ces formes et je peins à partir de là. Ils sont ce que vous voulez qu’ils soient! Ils sont vos perceptions et les miennes.

C’est parce que le monde n’est pas vraiment comme on  pense qu’il est , qu’on peut  s’appliquer à le découvrir infiniment. Nous avons tous des façons différentes de regarder le monde. Je vous invite à jeter un regard sur le mien…sur le vôtre.

Marjolaine Robert